bonjour les ami(es)

Publié le par coccinelle66

bonjour les ami(es)

bonjour...connaissez vous les "coscolls"...?...

hier mon"homme" s'est levé a l'aube pour aller les ramasser...on en trouve que 15 jours l'année...voiçi un petit résumé trouvé sur le net...rien que pour vous...

Le Coscoll (Prononcer "couscouil"), n'est pas à proprement parler une tradition, mais fait partie de la cuisine traditionnelle catalane.

Trop communément appelé à tort "Angélique sauvage", le "coscoll" est en réalité le moloposperme à feuilles de ciguë.

Catalan : Coscoll
Français : moloposperme à feuilles de ciguë
Latin : Moloposperme cicutarium

Cette plante, de la famille des ombellifères, pousse exclusivement dans les Pyrénées et les Alpes méridionales.

On la rencontre dans les endroits rocailleux et les éboulis rocheux ombragés, aussi bien en terrains calcaires que siliceux.

Elle pousse en haute montagne, entre 1000 et 2000 mètres. Dans les Pyrénées orientales, on la rencontre surtout dans le massif du Canigou et dans la région des Bouillouses.

Description : Plante de la famille des ombellifères, atteignant 1m à 1,50 m de hauteur, qui pousse juste après les dernières neiges. Ses feuilles sont très divisées et ont le segment terminal lancéolé et profondément denté.

La tige est creuse et se divise au sommet en de multiples ombelles.

Les feuilles latérales sont plus petites, disposées verticalement sur la tige et verticillées.

La floraison intervient à la fin du printemps. Ses fleurs sont d'un blanc jaunâtre. Le fruit possède 6 ailes et 4 côtes saillantes.

C'est une plante à forte odeur lorsqu'on coupe sa tige.

La salade de coscolls : un plat très prisé en Roussillon :

Le "coscoll" est très recherché en Roussillon pour ses qualités gustatives. On consomme les tiges tendres en salade et la récolte s'effectue alors que la hampe florale est à peine développée.

On consomme cette hampe ainsi que le pétiole des grandes feuilles.

Préparation : On pèle les tiges sur toute la longueur et on les coupe en morceaux de 5 ou 6 cm de long.

Ces morceaux, fendus en 4, sont ensuite trempés pendant quelques heures dans de l'eau très fraîche. Ces segments de tige se recroquevillent et s'enroulent alors sur eux-mêmes.

Il suffit ensuite de les laisser égoutter et de les préparer avec une vinaigrette très épicée (huile, vinaigre, sel, poivre, moutarde ou aïl)

Cette salade, rafraîchissante et parfumée se marie très bien avec des pommes de terre nouvelles frites.

ils étaient 7 courageux a s'être levé pour cette expédition...il faut monter  a plus de 2000 m pour les trouver...Quelques heures de marche....

ils étaient 7 courageux a s'être levé pour cette expédition...il faut monter a plus de 2000 m pour les trouver...Quelques heures de marche....

   tous occupés a la cueuillette...

tous occupés a la cueuillette...

bonjour les ami(es)
un peu de repos ..bien mérité  après la cueuillette...

un peu de repos ..bien mérité après la cueuillette...

et ce midi nous allons nous régaler avec ce mets .... je vous souhaite une bonne journée..ici l'orage monte ...amitiés YVETTE

et ce midi nous allons nous régaler avec ce mets .... je vous souhaite une bonne journée..ici l'orage monte ...amitiés YVETTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

panka 05/06/2014 07:27

bonjour yvette
je ne connais pas cette plante légume mais j en aie entendue parler dans une émission a la télé , faut surtout bien la connaitre car par ici ce qui lui ressemble est mortel meme soit disant pour nos amis les animaux , la femme de mickael aime beaucoup tout ce qu elle ceuille dans la nature aussi , mais moi a part quelques sortes de champignons , les orties , pissenlits , jeanette , et les fruits sauvages et encore pour certain comme le sureau je me méfie car il y en a un bon et un mauvais
j espere qu aujourd hui il fera beau enfin car hier c était le deluge encore , mais je pense que pendant deux ou trois jours ça devrait aller et ensuite la pluie reviendra
je te souhaites une tres belle journée et je t embrasse

dacaiod 04/06/2014 21:33

bonsoir Yvette .. dans un précédent article tu avais déjà parlé des "coscolls" et je me demandais bien ce que c'était .. je me promettais de faire une recherche sur le net ... toujours repoussée faute de temps ... Merci d'avoir donné l'explication .... je n'en ai donc jamais mangé mais je suis sure d'aimer ... j'aime beaucoup ces plantes, herbes, et légumes sauvages ... je suis habituée depuis l'enfance à les ramasser .... dans ma région orties, menthe, thym, mais aussi bulbes et asperges sauvages faisait partie de mon alimentation enfantine ...
il a plu aujourd'hui aussi en provence mais comme j'avais un taf d'enfer, je m'en suis à peine aperçue ... mais il parait que le week-end à venir sera beau ... ouf !!
bisous et bonne soirée

CATALANE 04/06/2014 13:35

Ah, contente d'avoir de tes nouvelles mon amie .... Et grrrr de ne pas avoir, comme d'habitude, des nouvelles par la "news" !!! quelle galère. Bon, j'irai voir tes autres articles tout à l'heure. Mais revenons à nos moutons ... non, à nos coscolls !!! Tu me demandes si je connais. Et comment .... Le frère à mon beau-frère (ah Joseph, si tu me lis, mais ça m'étonnerait ...) un vrai Cerdan pur jus, nous amenait régulièrement quand nous allions chez lui à Ur (Tu dois connaître le patelin Yvette, ou du moins en avoir entendu parler. C'est pas loin de Bourg-Madame), donc il nous amenait "aux Coscolls". Départ de Ur à 6 h tapantes. Et là .... 2 bonnes heures à crapahuter dans la montagne pour arriver là où étaient ces fameux coscolls !!! Et quand nous arrivions à la maison des beaux-parents, il nous fallait les laver, les décortiquer pour qu'ils soient "frisés" comme sur ta photo. Je t'avoue franchement que les Coscolls, ben ils ont un drôle de goût qui ne m'enchante pas outre mesure. J'ai honte de le dire, moi la Catalane pur jus ... mais c'est ainsi ! Mais ton article du jour m'a ramenée à des années en arrière, et suis contente de dire : "Ah les Coscolls, je vous aime !!! ". Bisous les amis.