bonjour...

Publié le par coccinelle66

À l'automne 1918, François Bès regagne sa ferme du petit village du Vergnet, meurtri par quatre années d'une guerre insensée. Il n'a alors qu'une idée en tête : du bonheur pour sa famille et surtout pour sa fille Clarisse, sa " petite princesse. Il se révolte avec violence contre les projets que sa femme et ses beaux-parents ont préparés pour elle et lutte avec acharnement pour arracher Clarisse au destin de cadette et réaliser son rêve : devenir institutrice. Digne fille de son père pour la force de son caractère, portée par l'amour de son métier et sa générosité, Clarisse combattra à son tour pour introduire et défendre le progrès contre étroitesse d'esprit et les superstitions. Avec l'arrivée de l'électricité dans les campagnes isolées du centre de la France, Clarisse rencontre Philippe, un jeune et brillant ingénieur qui a dirigé la construction du barrage et des lignes elle se dit alors que le bonheur est à sa portée. Mais déjà le ciel se charge, l'histoire se répète et tandis que la politique lui enlève l'homme qu'elle aime, celle que l'on surnomme " la maîtresse de la lumière " choisira le camp de l'honneur et d'un héroïsme tranquille. Dans ce nouveau roman, Roger Béteille peint des personnages passionnés et tout en nuances, dominés par les portraits étonnants de force et de sensibilité de Clarisse et de son père François
À l'automne 1918, François Bès regagne sa ferme du petit village du Vergnet, meurtri par quatre années d'une guerre insensée. Il n'a alors qu'une idée en tête : du bonheur pour sa famille et surtout pour sa fille Clarisse, sa " petite princesse. Il se révolte avec violence contre les projets que sa femme et ses beaux-parents ont préparés pour elle et lutte avec acharnement pour arracher Clarisse au destin de cadette et réaliser son rêve : devenir institutrice. Digne fille de son père pour la force de son caractère, portée par l'amour de son métier et sa générosité, Clarisse combattra à son tour pour introduire et défendre le progrès contre étroitesse d'esprit et les superstitions. Avec l'arrivée de l'électricité dans les campagnes isolées du centre de la France, Clarisse rencontre Philippe, un jeune et brillant ingénieur qui a dirigé la construction du barrage et des lignes elle se dit alors que le bonheur est à sa portée. Mais déjà le ciel se charge, l'histoire se répète et tandis que la politique lui enlève l'homme qu'elle aime, celle que l'on surnomme " la maîtresse de la lumière " choisira le camp de l'honneur et d'un héroïsme tranquille. Dans ce nouveau roman, Roger Béteille peint des personnages passionnés et tout en nuances, dominés par les portraits étonnants de force et de sensibilité de Clarisse et de son père François

coucou..cet après midi je vais a la bibliothèque..avec mon amie Lili qui comme moi est une grande lectrice....

voilà les deux livres que je viens de lire..

.Clarisse de ROGER BETEILLE... ET L'abbaye aux loups de Paul Couturiau...

j'ai bien aimé les deux mais avec une préférence pour le 2eme que j'ai lu en deux jours...je vous les conseille.....

ici temps gris avec quelques averses...amitiés YVETTE

Au château de Saint-Martin, sur les bords de la Moselle, au XIIIe siècle. La jeune comtesse Isabelle de Sion veille seule sur son vaste domaine et sur ses sujets, en attendant de voir revenir son époux Geoffroy et ses chevaliers, partis en croisade. Leur retour est enfin annoncé. Pour les festivités, jongleurs, ménestrels et forains s'installent au village. Parmi eux, l'énigmatique Wulff. Conteur exceptionnel, homme solitaire et fascinant, vivant dans les bois en compagnie d'un loup, il trouble Isabelle et dérange le chapelain Otton, un être perfide et vénal. Mais le comte tarde à rentrer. Otton dresse alors les villageois de Saint-Martin, déjà effrayés par le spectre de la peste, contre Wulff. Une lutte implacable va opposer les deux hommes... Lequel tombera le masque le premier ? Une immersion passionnante dans la Lorraine des croisades et des chevaliers au XIIIe siècle. Un roman dense où s'entremêlent l'action, l'histoire, la passion et le suspense.

Au château de Saint-Martin, sur les bords de la Moselle, au XIIIe siècle. La jeune comtesse Isabelle de Sion veille seule sur son vaste domaine et sur ses sujets, en attendant de voir revenir son époux Geoffroy et ses chevaliers, partis en croisade. Leur retour est enfin annoncé. Pour les festivités, jongleurs, ménestrels et forains s'installent au village. Parmi eux, l'énigmatique Wulff. Conteur exceptionnel, homme solitaire et fascinant, vivant dans les bois en compagnie d'un loup, il trouble Isabelle et dérange le chapelain Otton, un être perfide et vénal. Mais le comte tarde à rentrer. Otton dresse alors les villageois de Saint-Martin, déjà effrayés par le spectre de la peste, contre Wulff. Une lutte implacable va opposer les deux hommes... Lequel tombera le masque le premier ? Une immersion passionnante dans la Lorraine des croisades et des chevaliers au XIIIe siècle. Un roman dense où s'entremêlent l'action, l'histoire, la passion et le suspense.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

panka 22/08/2014 04:08

bonjour yvette necore une fois avant de me recoucher , mais je crois que je prends la nuit pour le jour comme les tout petits enfants et je me couche bien trop tot le soir car je ne tiens plus , et c est dommage d inverser tout comme ça , la eska et moi on a dejé dejeuner , elle ses croquettes et moi mon café mais je vais en reboire un vers 7 heures
les calanques de marseille c est vraie que c est une sacré promenade en bateau , je suis contente de les avoir vus il y a deja trois ans je crois , l année 2015 nous allons redescendre vers marseille pour 15 jours au moins , le temps de bien se promener par labas dans les jolis villages et bien en profité si possible
je vois que toi tu e stoujours bien occupée et tu me donnes de l espoir avec votre amie de 86 ans car la mienne a 76 ans si seulement elle pouvait encore etre comme elle est maintenant dans 10 ans que de bon temps ensemble encore et c est ce que je souhaites car germaine est formidable aussi
aujourd hui ce midi nous allons manger chez les enfants car le petit fils repart pour annecy ce soir '' que je n aime pas les départs )) je vais faire le gateau ou alors en acheter un pour le moment je n aie pas d idée pour en faire un , ça revient pourtant a moins cher et c est meilleur pour la santé , mais bon pour une fois
je te souhaites une tres bonne journée dans ton bel univers et bisous

panka 21/08/2014 05:24

bonjour chere yvette
moi aussi j aime beaucoup lire et la j aie ce qu il faut car mardi dernier la ou nous etions a dejeuner , l ami fait de la place dans son garage et ma donné au moins 30 livres divers dont 10 de chez france loisirs et les autres sont moins intéressants , mais j en avais deja acheté dans un vide grenier de tres vieilles editions comme ça je les aies le temps que je veux puis je les donne ensuite , hier j aie commencer mon tri , autrement nous avons une tres grande médiatheque ou tout est prété gratuitement pour 15 jours , il y a juste une carte d adhesion de 15 euros pour l année , c est appréciable aussi ,
aujourd hui des ce matin mon mari va chez le kiné puis a sa prise de sang , ensuite nous faisons le plein de pomme de terre pour l hiver , puis je nettoie l auto a l intérieur et mon mari a l exterieur etc etc
je te souhaites une tres tres belle journée et je t embrasse

dacaiod 20/08/2014 20:59

bonsoir Yvette ... je suis contente de nous découvrir un autre point commun ... moi aussi je suis addict à la lecture et je fréquente aussi beaucoup les bibliothèques, clle de ma ville mais aussi celle de la ville voisine .... la lecture apporte tant de joies et d'apaisements ... je note tes deux titres ...
bisous et bonne soirée

janine 20/08/2014 17:00

Bonjour yvette
à cause de ma vue ,maintenant je ne lis plus beaucoup
ciel un peu moins nuageux ce matin mais la température reste encore bien fraîche
je te souhaite de passer une bonne fin de journée
bises amicales

claudine 20/08/2014 16:17

coucou la grande lectrice c est bien de lire , moi aussi j'aime bien ...temps gris et frais aussi au pays basque j'espère qu'il va faire meilleur la semaine prochaine ..bisoussss claudine