BONSOIR a vous qui passez par là........

Publié le par coccinelle66

Lamanère le village le plus au sud de France
Lamanère le village le plus au sud de France

coucou..encore une très belle journée avec mon "homme" sur les sentiers du haut vallespir...partis ce matin de Lamanère...nous avons fait une boucle de 5h 30 de marche..suis fatiguée mais heureuse car cela faisait longtemps que j'avais fais autant...

Le Haut-Vallespir "la Vallée âpre" ce sont trois vallées d'abord parallèles puis qui se retrouvent au confluent du fleuve le Tech. Il s'étend d'ouest en est sur 45 kilomètres de long et sur 10 à 20 kilomètres de large. Il règne sur cette vallée un micro-climat très influencé par le relief.
La haute Vallée du Tech, dont le cours peut être remonté jusqu'au Costabonne, offre un parcours exceptionnel de vallées et de gorges. De part et d'autres du Tech, les villages du Haut Vallespir ne cessent de séduire les amoureux de la montagne ca
ta

La chapelle mesure 7m par 23. Vu de loin, elle ressemble à un mas un peu trapu. La partie Ouest accueille la bergerie, au Nord se trouve l'hôtellerie, dans le prolongement du toit de l'église. C'est dedans qu'on logeait les pèlerins. « L'ermitage de nos jours  Initialement le parvis de l'église était ouvert. Mais l'affluence de nombreux pèlerins ont obligé la construction de nouveaux bâtiments. Vu que la bergerie était dans le prolongement de l'église, on a construit des murs de part et d'autres du parvis jusqu'à faire rejoindre les deux bâtiments, puis on a construit un toit. Le parvis s'est ainsi transformé en pièce supplémentaire.  La défense de l'église était en partie assurée par la présence d'une meurtrière près de la porte. Les bénitiers sont à l'extérieur. Quand au mur-clocher, il abrite deux cloches.
La chapelle mesure 7m par 23. Vu de loin, elle ressemble à un mas un peu trapu. La partie Ouest accueille la bergerie, au Nord se trouve l'hôtellerie, dans le prolongement du toit de l'église. C'est dedans qu'on logeait les pèlerins. « L'ermitage de nos jours  Initialement le parvis de l'église était ouvert. Mais l'affluence de nombreux pèlerins ont obligé la construction de nouveaux bâtiments. Vu que la bergerie était dans le prolongement de l'église, on a construit des murs de part et d'autres du parvis jusqu'à faire rejoindre les deux bâtiments, puis on a construit un toit. Le parvis s'est ainsi transformé en pièce supplémentaire.  La défense de l'église était en partie assurée par la présence d'une meurtrière près de la porte. Les bénitiers sont à l'extérieur. Quand au mur-clocher, il abrite deux cloches.

La chapelle mesure 7m par 23. Vu de loin, elle ressemble à un mas un peu trapu. La partie Ouest accueille la bergerie, au Nord se trouve l'hôtellerie, dans le prolongement du toit de l'église. C'est dedans qu'on logeait les pèlerins. « L'ermitage de nos jours Initialement le parvis de l'église était ouvert. Mais l'affluence de nombreux pèlerins ont obligé la construction de nouveaux bâtiments. Vu que la bergerie était dans le prolongement de l'église, on a construit des murs de part et d'autres du parvis jusqu'à faire rejoindre les deux bâtiments, puis on a construit un toit. Le parvis s'est ainsi transformé en pièce supplémentaire. La défense de l'église était en partie assurée par la présence d'une meurtrière près de la porte. Les bénitiers sont à l'extérieur. Quand au mur-clocher, il abrite deux cloches.

Comme beaucoup de vierges anciennes, Notre-Dame du Coral de Prats-de-Mollo fut découverte au XIIIème siècle par un bouvier dont le boeuf meuglait obstinément devant un arbre. A l'intérieur, une vierge polychrome, assise, tenant un enfant bénissant sur ses genoux. Autour de la vierge, on construit une église qui devint l'église paroissiale du village disparu de Miralles, dépendant de l'abbaye de Camprodon.
Comme beaucoup de vierges anciennes, Notre-Dame du Coral de Prats-de-Mollo fut découverte au XIIIème siècle par un bouvier dont le boeuf meuglait obstinément devant un arbre. A l'intérieur, une vierge polychrome, assise, tenant un enfant bénissant sur ses genoux. Autour de la vierge, on construit une église qui devint l'église paroissiale du village disparu de Miralles, dépendant de l'abbaye de Camprodon.

Comme beaucoup de vierges anciennes, Notre-Dame du Coral de Prats-de-Mollo fut découverte au XIIIème siècle par un bouvier dont le boeuf meuglait obstinément devant un arbre. A l'intérieur, une vierge polychrome, assise, tenant un enfant bénissant sur ses genoux. Autour de la vierge, on construit une église qui devint l'église paroissiale du village disparu de Miralles, dépendant de l'abbaye de Camprodon.

la suite demain ..... amitiés

la suite demain ..... amitiés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michèle M. 18/08/2014 08:22

Cette chapelle est magnifique, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur ! Il y a toujours quelque chose à découvrir lors d'une randonnée... J'admire votre forme physique. De notre côté, nous reprenons la marche en douceur... Bonne semaine et bises à vous deux.

panka 18/08/2014 05:57

bonjour yvette , cette jolie statue m a coupée le souffle par sa pureté et sa beauté , je n y crois pas tellement elle est immaculée
me voila debout assez tot mais la ça va car il est presque 6 heures donc c est assez raisonnable pour moi en tout cas , et je pense qu il devrait faire beau aujourd hui je vais donc allé marcher un peu par ici , car ça fait beaucoup de bien en meme temps autrement on s emkilose de trop , je ne peux pas faire beaucoup de kms mais un peu quand meme , je vais y aller de bonne heure car des amis vienent vers 10 heures chercher des fraises pour faire une charlotte pour demain ou nous serons ensemble , moi je ferais un pain de poisson en entrée avec sans doute une macédoine de légumes maison aussi , je vais regarder avant de sortir si j aie tout pour le pain de poisson , c est facile a faire mais il faut quand meme avoir les ingrédients
je vous souhaites a tous les deux un tres bon lundi et bisous